Accueil du site > Véhicules électriques

En réponse à :

Dirigeable semi-solaire, le NEPHELIOS - Jérôme Mathey

Une voie de navigation très simple, utilisée déjà dès 1900 avec les célèbres Zeppelin (atteignant jusqu’à 200m de long et ayant parcouru jusqu’à 50000km en une seule fois 21 jours) est celle des dirigeables. Empli de gaz plus légers que l’air, il flottent littéralement. L’absence de besoin d’énergie pour rester en l’air est un avantage certain. Une équipe vient donc d’en fabriquer un, équipé de panneaux photovoltaïques pour alimenter les 2 moteurs électriques nécessaires à son évolution (besoin de 2400W soit l’équivalent d’une grosse bouilloire électrique).

Le lien : http://www.projetsolr.info/

Cependant, le gaz nécessaire à sa sustentation n’est plus de l’hydrogène depuis longtemps (trop inflammable) mais est actuellement de l’hélium...gaz rare et cher (malgré son abondance dans l’Univers) extrait en partie lors de l’extraction du gaz naturel...et qui s’échappe inexorablement de notre atmosphère (puisqu’il flotte dans l’air)....nous ne sommes donc pas en présence réelle d’énergie renouvelable... ?


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]